Actuellement
TERRITOIRES
OUBLIÉS


Une exposition de Vanessa Kuzay et Alexandre Vigot

11 avril > 5 mai : Rétine Argentique – Marseille
24 mai > 30 juin : Galerie l’Abat-Jour - Lyon



© Vanessa Kuzay

L’exposition :

En se plongeant dans leurs souvenirs d’enfance et d’adolescence, Alexandre Vigot et Vanessa Kuzay s’interrogent sur nos territoires d’origine et ce que l’on en garde, la manière dont on vit avec, une fois adultes. Dans un noir et blanc intemporel révélant tour à tour des impressions diffuses ou des flashbacks précis, les deux photographes convoquent des fantômes, des géographies enfouies, entre mélancolie, onirisme, vertige et trouble. De territoire géographique il est aussi question car ces instants de vie s’inscrivent dans un lieu, la montagne et la forêt d’Auvergne pour Alexandre, une ville « moyenne » du sud de la France pour Vanessa.

Alexandre ne se souvient pas de son enfance qu’il essaie de retrouver au milieu du brouillard et des sapins, en retournant sur les lieux de son enfance, avec son fils. Son travail parle ainsi de la filiation. La famille est également au cœur des images de Vanessa, puisque c’est en sa nièce photographiée qu’elle retrouve l’adolescente qu’elle a été.

Revenir photographier les paysages de leur jeunesse relève d’un travail d’introspection. Que révèlent ces paysages de notre identité ? Ils racontent, expliquent des trajectoires et un certain sentiment persistant d’aliénation, et nous parlent à tous qui avons connu et parfois oublié ces territoires.



© Alexandre Vigot

Les photographes :

Vanessa Kuzay est née en 1984 dans le Vaucluse. Enfant, elle se passionne pour les albums photo de famille, ce qui lui donne un goût pour l’image et les récits réels ou imaginaires qui en découlent. Ses thèmes de prédilection concernent principalement le lien entre territoires et existences, la solitude, les zones pavillonnaires, les lieux périphériques, l’adolescence et la filiation. Appréciant d’expérimenter une variété de techniques, elle travaille surtout en argentique :
35mm, 120mm, mais aussi polaroïd, procédés alternatifs, tirages sur différents supports. Plusieurs de ses travaux ont été sélectionnés pour être exposés, notamment dans le cadre des Rencontres d’Arles (BYOPAPER, Workshop in Progress, Voies Off), de Voeux d’Artistes à Marseille, du festival Phot’Aix et du festival photo de Montmélian. Vanessa Kuzay vit aujourd’hui à Aix-en-Provence et travaille à Marseille. Elle est co-fondatrice des collectifs Marseille Sometimes (marseillesometimes.com) et Pose 37 (collectif de photographie argentique). Elle est également membre du comité d’organisation du festival Phot’Aix.
www.vanessakuzay.com


Alexandre Vigot est né en 1980, en Auvergne. Il aborde la photographie à travers les reportages et la photographie illustrative et travaille d’abord principalement dans le domaine de l’humanitaire. Il développe ensuite, en parallèle de ces travaux de commande, une approche plus personnelle de la photographie. Il débute ainsi en 2015 l’écriture d’une histoire photographique sur son enfance. Ce premier travail d’auteur photographe intitulé
« je ne me souviens pas de mon enfance » a été exposé dans plusieurs festivals (Montmélian, Montélimar,…) et un livre a été publié. Alexandre Vigot vit aujourd’hui à Bourg-en-Bresse et travaille à Lyon. Il partage aujourd’hui son temps entre travaux personnels et commandes où il s’intéresse plus particulièrement à l’humain, la transmission, la solidarité. Son prochain projet photographique, en cours de réalisation, raconte sa propre histoire avec l’Afrique.
www.alexvigot.com


Les lieux :


Rétine Argentique à Marseille, 85 rue d’Italie dans le 6e arrondissement, accueillera l’exposition du 11 avril au 5 mai, avec un vernissage prévu le mercredi 11 avril à partir de 19h00 en présence des photographes.
http://www.retineargentique.com/


L’Abat-Jour, située au 33 rue René Leynaud dans le 1er arrondissement, accueillera à son tour l’exposition du 24 mai au 30 juin avec un vernissage le jeudi 24 mai à partir de 19h en présence des photographes.
http://www.labatjourphoto.com/


Exposition en partenariat avec :

Corridor Éléphant est un magazine en ligne dédié à la photographie contemporaine. Chaque semaine, les lecteurs y découvrent les portfolios d’artistes sélectionnés par la rédaction, des chroniques, un documentaire sur la photographie, une revue de presse… Depuis 2016, Corridor Éléphant est également une maison d"édition qui édite trois fois par an NiepceBook, la revue papier en édition limitée et numérotées ainsi que des monographies numérotées et signées de photographes émergents. Association loi 1901, Corridor Éléphant à pour but d’augmenter la visibilité et d’accompagner les photographes d’aujourd’hui et demain.
Découvrez Corridor Éléphant : http://www.corridorelephant.com/
Top